La villa d'époque romaine

de Rouves-en-Plaine

sur Google Earth

 

 

 

En 1962, René Goguey a découvert, par prospection aérienne, une grande villa d'époque romaine, située au nord-ouest du village de Rouvres-en-Plaine, dans le canton de Genlis (France, Côte-d'Or). Il en a obtenu un plan très précis, qui a guidé une campagne de fouilles, publiée en 1970.

Le plan de cette villa est nettement esquissé sur les images aériennes mises à disposition sur Google Earth. La première est une image qui a été visible sur le site jusque vers mai 2007, et dont nous avons réalisé une capture d'écran (sur Google Maps, à l'époque où se lisait encore le filigrane de Google... on fait déjà l'archéologie de Google !) pour effectuer un renforcement de contrastes et une interprétation. On y voyait très nettement la partie orientale de la villa, et un peu moins bien la partie centrale.

Après le retrait de cette image au profit d'une autre centrée sur la ville de Dijon, d'autres traces sont apparues, différentes, plus légères et necessitant plus encore un traitement d'images pour être perceptibles.

Nous avons incrusté la première image sur la seconde.

villa de Rouvres

 

Le schéma d'interprétation du plan de la villa a été obtenu par lecture des deux images, et il donne une esquisse satisfaisante du plan de la villa, si on le compare aux observations qui ont été faites dans les années 1960-80.

plan de la villa de Rouvres

 

 

Ci-dessous le plan relevé sur les deux images publiées sur Google Earth (compilation G. Chouquer)

 

 

Ci-dessous, le schéma repris par Josiane David à partir de photographies de René Goguey. NB : sur ce schéma, les carrés en diagonale, notés 3, signalent l'emplacement des fouilles. La légende du schéma donne : 1. cour intérieure à péristyle ; 2. cour-exploitation ; 3. fouilles de 1966-67 ; 4. jardins.

 

 

 

D'autres schémas d'interprétation de clichés de René Goguey ont été publiés.

 

 

 

 

***

 

L'intérêt de l'imagerie aérienne et satellitale est encore de permettre d'insérer la villa d'époque romaine dans une esquisse de paléo-planimétrie. Le schéma suivant a été superposé à l'image satellitale de Google earth.

villa antique de Rouvres

 

Ci-dessous, schéma montrant la villa dans son milieu géographique.

 

Quoique très lacunaire, ce schéma suggère que les chemins appraissant sur les images aériennes sont bien ceux qui desservaient la villa. Quant aux traces de fossés, elles peuvent signaler des limites parcellaires anciennes, peut-être même contemporaines de la villa.

La situation de la planimétrie avant la création et le développement de la villa n'est pas connue. On ne sait pas si la villa prend la suite d'une établissement antérieur ou non.

 

***

 

La découverte de cette villa, au début des années 60, à une époque où on ne se doutait pas de l'abondante moisson de villae que la prospection aérienne allait réaliser en France, comme dans les pays voisins, a été un fait important. Les fouilles ont, en partie, été réalisées pour "contrôler" la validité des traces apparues, et pour fournir une estimation de la chronologie du vestige. On a très vite relevé l'originalité du plan "de type méditerranéen", en raison de la présence de la cour "à péristyle". Mais, depuis cette date, ce type de plan a été observé un peu partout en Gaule et l'originalité est devenue très relative.

 

Il n'est pas inutile de rappler que d'autres grandes villae se trouvent à proximité de celle-ci, dont deux sur le territoire de la commune de Rouvres.

 

(traces d'une autre grande villa à Rouvres-en-Plaine, "Saint-Phal", à environ 1300-1400 m de la villa précédente ; cliché Gérard Chouquer)

 

Localisation des villae d'époque romaine sur un plan ancien de la commune de Rouvres.

 

Bibliographie

 

Josiane DAVID et René GOGUEY, Les villas gallo-romaines de la vallée de la Saône découvertes par prospection aérienne, Revue archéologique de l'est et du centre-est, tome XXXIII, fasc. 2-3-4, avril-décembre 1982, p. 143-172.

René GOGUEY, La villa gallo-romaine de Rouvres-en-Plaine : découverte aérienne et fouilles de contrôle, Mémoires de la Commission des Antiquités de la Côte-d'Or, XXV, 1970, p. 219-259.

 

 

 

Accès privé